Le géotechnicien : Étudier le sol

Le géotechnicien doit étudier le sol. Il doit bien connaître le sol, il doit pouvoir tester sa résistance pour de futurs travaux notamment pour les habitations mais également pour tout autres infrastructures.

Certains départements sont affectés par des risques particuliers (glissements de terrain, argiles, présence de vides…). Ils imposent donc une étude de sol. La démarche n’est pas obligatoire mais elle est vivement conseillée. Il suffit pour cela de se renseigner auprès d’un bureau d’études spécialisé en géotechnique. Le géotechnicien se doit de créer une étude complète si il existe un danger potentiel.

Étudier le sol

L’étude permet ensuite d’adapter les fondations de l’habitation au contexte géologique local ( argile, remblais, hydromorphie, nappe phréatique…).

En cas de problèmes, la sinistralité sera moins élevée si le futur propriétaire est en mesure de fournir une étude complète de sol. La prime d’assurance aussi. Le géotechnicien se doit, une fois l’étude du sol réaliser, de continuer à surveiller si un dommage est causé après l’étude.

Le budget à prévoir

Le géotechnicien doit étudier le sol pour faire également une estimation de prix.

Certaines compagnies consentent une réduction pouvant atteindre 40 à 50 % sur l’assurance dommages-ouvrage. Cela qui permet d’amortir l’étude de sol ( 1 % du prix de la maison ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer